CAHIER D’ESPÉRANCE N°833: «Famille de Dieu, famille des hommes»

Faisons de l’Avent un temps de méditation sur la Paix, celle que Jésus nous donne, celle que nous voulons donner à toutes les familles.

Si le Pape François a voulu réunir le dernier Synode sur la Famille, c’est parce qu’il voulait que nous redécouvrions ensemble que les familles sont le fondement de la grande famille des hommes.

La famille est la cellule de base pour y vivre la Bonne Nouvelle de l’amour de Dieu qui inspire l’accueil mutuel, la patience, le service,la compréhension et le pardon des offenses.

La situation des familles est complexe. Le Pape nous invite par son exhortation  Amoris Laetitia à sortir de cette « liste noire » de déchirements et de souffrances et d’avoir un projet d’espérance pour nos familles, en déceler la beauté et la sainteté, regarder en face les tensions et les déchirures, mais aussi les efforts et les victoires de la paix familiale.

Cette marche de l’Avent vers Noël devrait nous permettre de nous acheminer vers la célébration du Christ né dans une famille. Ainsi a-t-il manifesté que toute famille humaine a vocation à être la base de la grande « famille de Dieu ». Elle le sera, si elle reste habitée par un dynamisme d’accueil de la grâce et d’ouverture à l’autre.

Partout, la paix est toujours à construire, dans nos familles, comme aussi dans nos communautés, nos milieux de vie et de travail, notre monde. Rester fidèles à notre mission alors que l’humanité souffre de multiples crises. Croire que la paix est possible.

Jour après jour, l’Humanité est appelée à devenir la Famille humaine, la Famille de Dieu.

L’humanité a besoin de nous, croyants et hommes de bonne volonté. Tout près de nous, plus loin de nous, pour faire la paix, il nous faut répondre à l’attente de nos frères et sœurs en humanité.

Jean Pierre et Renate Guérend

Pax Christi

LOGOPAXCHRISTI-HD12

Chaque année, Pax Christi-France, mouvement catholique international pour la paix, présidé par Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes,  a la mission d’animer le Temps de la paix de l’Avent, de Noël et de l’Epiphanie. http://www.paxchristi.cef.fr/ 


Oser s’ouvrir quand tout se ferme

A un moment où, sur tant de plans (familial, scolaire, économique, politique, religieux…), la fermeture semble l’emporter, ne faut-il pas, plus que jamais, prendre le risque
de l’élargissement ?

Elargir la tente de l’actualité, de la fragilité, de l’intériorité. Parler sa propre parole. Rejoindre sa vérité la plus secrète. Redevenir jeune… même quand on est déjà vieux !

Elargir l’espace de sa tente, n’est-ce pas aussi, pour des chrétiens, élargir le champ (et le chant!) de la Bonne Nouvelle et donc oser élargir la tente de l’Eglise ?

L’Evangile fera-t-il encore chanter le monde ?

Les chrétiens seront-ils capables d’un souffle nouveau à l’heure où le repli semble l’emporter ?

Elargir l’espace de sa tente, c’est s’ouvrir à la souffrance et au découragement qui touchent tant de contemporains … par exemple, le suicide des jeunes. Qu’est-ce qui est cassé ?
Qu’est-ce qui est à réparer ? Même du fond de la nuit peut encore naître « l’humble joie ».

Gabriel RINGLET

Journal de la Paix, Pax Christi, décembre 2016.


 

logo mda

Le 14 décembre, de 14h30 à 17h30

 

 La Maison de l’Amitié (MDA) qui accueille des personnes Sans Domicile Fixe vient à Notre Dame de Pentecôte pour partager un moment convivial.

livreOn parlera Poésie avec les accueillants et  accueillis de  la MDA : on évoquera l’hiver ici et ailleurs…

gateau

On prendra ensemble, ensuite, un goûter festif pour prolonger ce temps dédié à la Rencontre.

cierge32

On terminera l’après -midi dans un esprit de totale liberté, un Temps de  Prière à l’Eglise . 

  Amis de  NDP, l Maison vous invite à passer en signe d’Amitié


 UNE EXPOSITION EN HOMMAGE AUX MARTYRS DE NOTRE TEMPS DES XX ET XXI SIECLES
AVEC LE SOUTIEN DE LA FONDATION SAINTE-GENEVIÈVE  – NOTRE-DAME DE PENTECÔTE
17 décembre 2016 – 27 janvier 2017

Aujourd’hui comme hier, les chrétiens sont menacés et persécutés sous bien des latitudes. C’est le spectacle poignant que nous offrent en ces temps les chrétiens d’Orient. Ils meurent, ils restent sur place dans l’attente, ils partent sur les routes, laissant derrière eux leurs terres et leurs biens. Ils poursuivent l’interminable récit des martyrs et des témoins qui ont écrit l’histoire du christianisme au long des siècles.

Depuis son élection, le pape François a rendu hommage à nombre d’entre eux, martyrs de Corée, martyrs du communisme en Albanie ou martyrs des dictatures militaires, martyrs coptes d’Égypte assassinés sur les plages de Libye, martyre symbolique du père Jacques Hamel à Saint-Étienne-du-Rouvray…

Ce sujet de perpétuelle actualité depuis deux millénaires, Alba Cultura se propose de le mettre en évidence dans son exposition itinérante de grandes photographies de qualité exceptionnelle.

Intitulée LA FLEUR DE L’ÂGE, À PAS DE GÉANT VERS L’ÉTERNITÉ,JEUNES TÉMOINS DU VINGTIÈME SIÈCLE, l’exposition retrace l’histoire mouvementée du monde par le truchement d’une vingtaine de portraits, provenant des cinq continents. Alba Cultura a choisi de se concentrer sur des témoins et martyrs n’ayant pas plus de 33 ans, porteurs de toute l’ardeur et la beauté de la jeunesse. Toutes ces figures, enracinées dans une longue histoire, appelées à une mission singulière dans un moment particulier, reflètent ou accompagnent les grands bouleversements du monde.

Dans l’encyclique Tertio Millénium Adveniente, Jean-Paul II constatait: »Å la fin du deuxième millénaire, l’Église est à nouveau devenue une Église de martyrs ». Communisme, nazisme, dictatures, guerres mondiales, civiles, tribales ou religieuses, terrorisme, sont le terreau d’une telle tragédie.

En mourant à la Fleur de l’Âge, comme les premiers chrétiens sous la persécution romaine, comme les jeunes missionnaires sur les routes du monde, comme les jeunes contemplatifs consumés d’amour, comme les jeunes laïcs radicalement donnés à leur vocation propre, cette merveilleuse jeunesse fait germer chaque fois un printemps nouveau.

« Le sang des martyrs est semence de chrétiens ». Tertulien (II siècle)

Élisabeth de Balanda. Commissaire de l’exposition itinérante.

lien vers Ars latina


concert-noel-corrige

833

 N°833  Semaine du 14 au 21 décembre 2016 

Vous pouvez télécharger le Cahier d’Espérance N°833 au format PDF : 2016-833