CAHIER D’ESPÉRANCE N°834: «Eloge de la créche»

   

Le temps de l’Avent est aussi celui des crèches. Ces décors  religieux permettent aux adultes de jouer à nouveau avec des petits personnages, joie d’un bref retour à l’enfance. Ces étables ou ces palais miniatures rappellent la vérité religieuse du temps de Noël, tant oubliée par ailleurs.

Mais on aime les crèches pour la subtilité des expressions que l’on y découvre. Les crèches sont particulièrement belles quand les personnages ont les traits expressifs, délicats, évocateurs: la tendresse de la Vierge, la joie profonde des bergers, la sagesse retenue de Joseph, l’admiration des mages, la contemplation d’autres personnages, l’attente de Dieu de certains santons.

Il faudrait évoquer aussi les concerts de l’Avent qui vont se jouer ici et là. Par la musique et le chant, ils disent l’attente et sa profondeur; la joie et sa puissance, l’émerveillement d’accueillir l’Enfant-Dieu et le bonheur d’en être les témoins.

La démarche ignacienne et les traditions de lectio divina proposent de contempler les scènes évangéliques comme on regarde une crèche napolitaine: contempler les sentiments des personnes, l’humeur de Jésus, de ses interlocuteurs, les vêtements et les attitudes, l’air du lac de Tibériade ou le soleil de plomb de Samarie…

Ceci pour percevoir la « pâte humaine » (sa complexité, sa richesse, ses misères… ) que le Seigneur Jésus est venu partager par son Incarnation.

Mais la subtilité et la complexité de l’humanité ne sont pas toujours bien reçues !

Nous le savons, les réseaux sociaux d’aujourd’hui, les manières de communiquer, les discours simplistes font place à la violence verbale, à la grossièreté, aux outrances à propos de la vie ( des autres!) et pour finir à la bêtise fière et repue d’elle-même !   N’en soyons pas !

La préface ordinaire des dimanches (N° 7) dit « Tu l’as voulu semblable aux hommes à l’exception du péché afin que Tu aimes en nous, ce que Tu aimais en Lui». Celui que nous allons adorer, Celui que nous allons accueillir fut dans son Incarnation : délicat et ferme, intelligent et honnête, confiant et avisé, franc et aimant, amour et vérité,  rempli de foi et espérant… Toute l’Ecriture le proclame, les tableaux ne cessent de vouloir le montrer, les sculptures de le représenter, la méditation de le confirmer.Puisque nous avons accepté d’en être les témoins… Aux jours où nous fêtons son Incarnation, que ses qualités soient les nôtres et notre  confiance au Père nourrie de la sienne.

C’est la plus belle manière de fêter l’Incarnation du Seigneur Jésus.

Père Alain Lotodé


image5

Joyeux Noël   Feliz Navidad   Buon Natale  عيد ميلاد سعيد  Fröhliche Weihnachten Selamat hari Natal Merry Christmas Feliz Natal  Καλά Χριστούγεννα 

Et Bonne Année

 


834


 N°834  Semaine du 21 décembre 2016  au 04 janvier 2017

Vous pouvez télécharger le Cahier d’Espérance N°834 au format PDF : 2016-834