CAHIER D’ESPÉRANCE N° 824: «La fête des diocèses»

Tous les diocèses d’Ile de France fêtent, cette année,  leur cinquantenaire d’existence. 

Notre diocèse de Nanterre  a donc lui aussi 50 ans, car il fut érigé en 1966 (suite au redécoupage administratif des départements de la Seine et de la Seine et Oise en 1964) pour correspondre au nouveau département des Hauts de Seine, notre 92 !

Il convient de fêter dignement cet événement, pour faire mémoire et recevoir un nouvel élan et  une mission renouvelée de notre évêque de Nanterre, Mgr Michel Aupetit.

Demandez le programme !

Vous trouverez, ci-dessous, les principales propositions diocésaines à Notre Dame de Pentecôte ou dans votre paroisse. Tous ceux qui viennent d’autres diocèses… sont bien sûr les bienvenus.

Notez ces temps forts dans  vos agendas!…

Mercredi 12 octobre 2016

Lors de la journée « Portes ouvertes » à Notre Dame de Pentecôte  

Lancement de l’année anniversaire par la lecture de la déclaration solennelle de Mgr Aupetit lors de la messe à 12h 00.

Dimanche 16 octobre : Festival de la fraternité dans le diocèse :

La fraternité, plutôt que d’en parler, il faut la vivre et la vivre d’abord avec celles et ceux que notre société met volontiers de côté. D’où la démarche et le festival « Un pas en avant pour la fraternité ». Programme et modalités d’invitation étant propres à chaque lieu,renseignez-vous à l’adresse qui correspond à votre paroisse.

Courbevoie, Levallois-Perret, Nanterre, Neuilly, Puteaux, Rueil-Malmaison, Suresnes :

Lieu : Espace Chevreul à Nanterre, 10h30-17h

Contact :Jean-Marc et Patricia Maury

maury.jeanmarc@orange.fr

http://diocese92.fr/programme-du-centre-nord

Samedi 26 novembre : Portes ouvertes de la Maison Diocésaine 14h – 17h

Venez découvrir l’évêché de Nanterre et rencontrer Mgr Aupetit.

Samedi 3 décembre : Messe anniversaire pour la consécration de la cathédrale Ste Geneviève de Nanterre, 10h30

Dimanche 8 janvier 2017: Pèlerinage fluvial de sainte Geneviève:

Une journée consacrée à notre sainte patronne. Eucharistie le matin à la cathédrale de Nanterre et après avoir remonté la Seine en bateau, l’après-midi, nous serons en procession avec les pèlerins parisiens pour  finir à Notre Dame de Paris par les vêpres.

Dimanche 16 avril 2017 : Pâques œcuménique, Parvis de La Défense, rendez-vous  à 7h30, devant ND de Pentecôte.

Tous les chrétiens d’Ile-de-France sont appelés à se rassembler, autour de leurs pasteurs,pour prier et chanter ensemble la joie de Pâques.

Du 3 mai au 31 mai 2017 : Exposition: Les noces de Cana dans les Maisons  d’Église

– Maison d’Église Notre Dame de Pentecôte  à La Défense

– Maison Saint François de Sales (Maison du Doyenné et Maison des Familles) à Boulogne Billancourt

– Maison de la Parole à Meudon

Dimanche 11 juin 2017 : Rassemblement diocésain   8h30 – 16h30 au stade Yves du Manoir à Colombes. 

Le matin : messe et confirmation des adultes – L’après midi : spectacle participatif. 

Vous n’irez peut-être pas partout….mais n’allez sûrement pas nulle part…!

Note : Vous pouvez prendre contact avec les  coordinateurs des 50 ans du diocèse:

Jean-Philippe et Christine Naline
: 50ans.diocesenanterre@gmail.com, 06 62 07 59 48


image4

A la suite de la Messe de la Création du mercredi 28 septembre, voici quelques passages choisis par l’équipe Vivre Sobres et Solidaires  de  l’encyclique LAUDATO  SI sur la sauvegarde de  » la maison commune »  :

« Laudato si, mi Signore » , – « Loué sois-tu, mon Seigneur», chantait saint François d’Assise. Dans ce beau cantique, il nous rappelait que notre maison commune est aussi comme une sœur, avec laquelle nous partageons l’existence, et comme une mère, belle, qui nous accueille à bras ouverts : «Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la terre, qui nous soutient, nous gouverne et produit divers fruits avec les fleurs colorées et l’herbe ».

1 «J’adresse une invitation urgente à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète. Nous avons besoin d’une conversion qui nous unisse tous, parce que le défi environnemental que nous vivons et ses racines humaines, nous concernent et nous touchent tous.» § 14

2 • «II existe un consensus scientifique très solide qui indique que nous sommes en présence d’un réchauffement préoccupant du système climatique (…) L’humanité est appelée à prendre conscience de la nécessité de réaliser des changements de style de vie, de production et de consommation, pour combattre ce réchauffement ou, tout au moins, les causes humaines qui le provoquent ou l’accentuent.» § 23

3 • «II y a en effet, une vraie « dette écologique « , particulièrement entre le Nord et le Sud, liée à des déséquilibres commerciaux, avec des conséquences dans le domaine écologique, et liée aussi à l’utilisation disproportionnée des ressources naturelles, historiquement pratiquée par certains pays.» § 51

4 • «La faiblesse de la réaction politique internationale est frappante. La soumission de la politique à la technologie et aux finances se révèle dans l’échec des Sommets mondiaux sur l’environnement.» § 54

5 • «Tout est lié (…) Toute approche écologique doit incorporer une perspective sociale qui prenne en compte les droits fondamentaux des plus défavorisés. (…) Puisque tout est lié, (…) la dégradation de l’environnement et la dégradation sociale s’alimentent mutuellement.» § 93

6 • «Le XXIème siècle, alors qu’il maintient un système de gouvernement propre aux époques passées, est le théâtre d’un affaiblissement du pouvoir des États nationaux, surtout parce que la dimension économique et financière. Le caractère transnational tend à prédominer sur la politique. Dans ce contexte, la maturation d’institutions internationales devient indispensable, qui doivent être plus fortes et efficacement organisées, avec des autorités désignées équitablement par accord entre les gouvernements nationaux, et dotées de pouvoir pour sanctionner.» § 175

7 • «L’heure est venue d’accepter une certaine décroissance dans quelques parties du monde, mettant à disposition des ressources pour une saine croissance en d’autres parties.» § 193

8 • «Les prévisions catastrophistes ne peuvent plus être considérées avec mépris ni ironie. Nous pourrions laisser trop de décombres, de déserts et de saletés aux prochaines générations. Le rythme de consommation de gaspillage et de détérioration de l’environnement a dépassé les possibilités de la planète, à tel point que le style de vie actuel parce qu’il est insoutenable, peut seulement conduire à des catastrophes.» § 161

9 • «C’est un retour à la simplicité. La sobriété, qui est vécue avec liberté et de manière consciente est libératrice. Ce n’est pas moins de vie, ce n’est pas une basse intensité de vie mais tout le contraire. Le bonheur requiert de savoir limiter certains besoins qui nous abrutissent, en nous rendant ainsi disponibles aux multiples possibilités qu’offre la vie. L’heure est arrivée de réaliser que cette joyeuse superficialité nous a peu servi.» § 223

10 • «II ne suffit pas de concilier, en un juste milieu, la protection de la nature et le profit financier, ou la préservation de l’environnement et le progrès. Sur ces questions, les justes milieux retardent seulement un peu l’ effondrement. Il s’agit simplement de redéfinir le progrès.» § 194


CONGRÈS MCC – 12 et 13 NOVEMBRE 2016

image2824

image1824

Une révolution

La révolution technoscientifique nous fait vivre une transition fulgurante d’un ancien monde vers un monde nouveau où les temps propres des individus sont de plus en plus désynchronisés du temps naturel. Nous voulons comprendre comment les hommes et les femmes d’aujourd’hui, acteurs de cette accélération, vont pouvoir gérer ce nouveau rapport au temps qui place nos sociétés sous tension.

LAUDATO SI

L’encyclique « Laudato si’ » fait référence à ce phénomène sous le vocable de « rapidación ». L’accélération continuelle des changements de l’humanité et de la planète, associée à une intensification des rythmes de vie et de travail, contraste avec la lenteur naturelle de l’évolution biologique. Les objectifs de ce changement rapide ne sont pas nécessairement orientés vers
le développement humain dans un esprit de justice.   

Notre réponse

Nous répondons à cette question en mettant l’homme au cœur du mouvement, avec une double invitation :

– Adapter le rythme et la nature des changements à l’homme et non l’inverse ;

– Etre présents, avec audace et espérance, au cœur de ces changements pour se donner   les moyens de répondre à l’invitation précédente.

A travers la prise de parole d’experts et d’acteurs du monde économique, nous proposerons aux participants de conduire une réflexion personnelle basée sur leur expérience des transformations en cours et leurs possibilités d’action individuelle ou collective. 

Trois séquences permettront aux participants d’aborder le phénomène de l’accélération sous quatre dimensions : les temps de la vie habiter son temps travailler au rythme du numérique accélérer ensemble.

VOIR LE SITE POUR LE PROGRAMME ET VOUS INSCRIRE : http://congres.mcc.asso


Textes Bibliques en l’honneur de la Création          

           Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu. Au commencement, la Parole était avec Dieu. Par elle, Dieu a fait toutes choses et il n’a rien fait sans elle. En elle, il y a la vie, et la vie est la lumière des êtres humains.

La lumière brille dans la nuit, mais la nuit ne l’a pas reçueJean 1.1-5

Tu as fait beaucoup de choses, Seigneur, tu les as toutes faites avec sagesse. La terre est remplie de ce que tu as créé. Voici la mer : elle est immense et s’étend partout. Les animaux, petits et grands, remuent en elle. Qui peut les compter ?… Que la gloire du Seigneur dure toujours, que le Seigneur se réjouisse de ce qu’il a fait !    Psaume 104.24-25, 31

Désert et terre sèche, soyez dans la joie ! Région sans eau, réjouis-toi et fleuris ! Couvre-toi de fleurs des champs. Réjouis-toi, réjouis-toi et crie de joie ! Le SEIGNEUR te rendra magnifique comme les montagnes du Liban, il te donnera la beauté du mont Carmel et des plaines du Saron. Alors tout le monde verra la gloire du Seigneur, la beauté de notre Dieu. Redonnez de la force aux bras fatigués, rendez plus solides les genoux tremblants. Dites à ceux qui perdent courage : « Soyez forts ! N’ayez pas peur ! Voici votre Dieu… »   Isaïe 35.1-4


capture824


N°824 Semaine du  5  au 12octobre 2016 

Vous  pouvez télécharger le Cahier d’Espérance N°824 au format PDF : 2016-824