« Concert de la paix » pour le centenaire de l’armistice de 1918, à la cathédrale de Nanterre

« Concert de la paix » pour le centenaire de l’armistice de 1918, à la cathédrale de Nanterre

time 15 h 00 min

11 novembre 2018

 « Concert de la paix »

œuvres de Bach, Poulenc, Jolivet, Alain et création de Jacques Pichard
orgue, instruments et chant

 à la cathédrale de Nanterre  le 11 novembre à 15h

Ce concert, tout à fait exceptionnel dans la programmation des événements des Amis de l’Orgue de la cathédrale de Nanterre, interviendra le jour même du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Il réunira des chanteurs et instrumentistes nanterriens ou non, amateurs et professionnels, soucieux de rendre hommage par la musique à ceux qui ont sacrifié leur vie pour notre liberté.

Jacques PICHARD, concepteur et directeur musical de ce concert, organiste titulaire de la cathédrale de Nanterre depuis 2011, a souhaité y associer deux personnalités artistiques de premier plan : Guillaume APOLLINAIRE, décédé quelques jours avant la fin de la première Guerre Mondiale – un poème sera lu durant le concert – et Jehan ALAIN, compositeur et organiste originaire de Saint-Germain-en-Laye, mort au front dans les tout premiers jours de la seconde. Jean-Sébastien BACH clôturera ce programme avec le chœur final de sa Messe en si mineur (œuvre empreinte d’une grande tolérance religieuse), incantation intemporelle pour la paix.

Ce concert ne se veut pas une évocation de la 1ère Guerre Mondiale proprement dite, mais un temps d’hommage et d’appel à la paix, qui pourrait englober des œuvres tellement nombreuses qu’il a fallu opérer un choix drastique, et forcément partial, parce qu’adapté aussi au lieu.

Les œuvres interprétées seront les suivantes :

  • André JOLIVET (1905-1974), Kyrie de la Messe pour le jour de la paix, œuvre créée en 1942 à Paris ;
  • Jehan ALAIN (1911-1942), Première Fantaisie pour orgue (1932)
  • Francis POULENC (1899-1963), Priez pour paix, sur un texte de Charles d’Orléans.
  • Jacques PICHARD (1961), Mémorial pour cinq instruments, percussions et récitante sur des textes de Michel DEHAYE, en création mondiale.*
  • Johann Sebastian BACH (1685-1750), Dona nobis pacem de la Messe en si mineur BWV 232.

* Cette œuvre de 18 à 20’ est une commande du Centre Mondial de la Paix de Verdun, qui aurait dû y être créée en 2007 lors des commémorations du 90è anniversaire de la bataille de Verdun ; malheureusement ce concert a été annulé au dernier moment, et l’œuvre n’a donc à ce jour jamais été interprétée.