CAHIER D’ESPÉRANCE N°894 – Notre exposition d’été : « Le mystère Copte »

Nous accueillerons cet été une exposition prêtée par l’Œuvre d’Orient.  Les diocésains de Nanterre savent peut-être que leur diocèse de Nanterre et le diocèse de Gizeh Fayoum Beni Suif (Basse Egypte) ont signé le mercredi 4 avril 2018, par l’intermédiaire de l’Œuvre d’Orient et avec la participation de la Fondation Sainte-Geneviève, un partenariat pour trois ans, pour soutenir ensemble les chrétiens d’Orient.

Cet accord a été signé par le Père Hugues de Woillemont, administrateur diocésain du diocèse de Nanterre, le Père Estphanouse Isaac Keryakes, directeur général du bureau des projets de développement du diocèse de Gizeh Fayoum Beni Suif, Monseigneur Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient et vicaire général de l’ordinariat des catholiques orientaux en France, et enfin Marc Flurin, délégué général de la Fondation Sainte-Geneviève.

Ce projet souhaité par Mgr Michel Aupetit, au cours de l’année dernière, avait pour objectif principal de favoriser l’attention que nous avons à porter sur la situation des chrétiens dans le monde et en particulier au Moyen-Orient. Un tel partenariat a plusieurs objectifs :

Sensibiliser de manière plus forte les catholiques du diocèse de Nanterre et les inviter à la prière pour les chrétiens d’Orient. Le Père Estphanousse Isaac Keryakes insiste sur le besoin des prières de la part des chrétiens européens pour son diocèse.

Recevoir et apprendre des chrétiens d’Orient, dans leur manière de prier, de célébrer, de vivre leur foi.

Favoriser des rencontres, des manifestations, poursuivre l’accueil de réfugiés, initier des missions de volontaires, favoriser les échanges entre étudiants ou entre artistes.

Ce partenariat permet d’appeler aux dons par l’intermédiaire de la Fondation Sainte-Geneviève en faveur de projets précis sélectionnés par l’Œuvre d’Orient. Grâce aux donateurs, la Fondation peut dès à présent soutenir la création d’un service de chirurgie ophtalmologique pour l’hôpital Sainte-Thérèse d’Imbaba. « Un très grand merci à Monseigneur Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient. C’est grâce à l’Œuvre d’Orient que ce partenariat est signé, votre connaissance des situations et votre discernement à présenter les personnes comme les projets à soutenir, sont précieux. Par ailleurs, l’Œuvre d’Orient a aidé notre diocèse dans l’accueil de réfugiés depuis plus de deux ans et je la remercie pour le travail exceptionnel qu’elle rend, ici en France et surtout en Orient. » explique le Père Hugues de Woillemont.

Mais qui sont les coptes ?

Le mot vient du grec : « aegyptos » qui veut dire « égyptien ». Le terme qui désignait dans l’Antiquité tous les égyptiens, ne désigne plus  maintenant que les chrétiens d’Egypte, catholiques ou orthodoxes.

La langue copte, héritière de la langue égyptienne antique, aujourd’hui supplantée par l’arabe, ne survit que dans  la liturgie.

Les coptes sont environ 7 millions, (8% de la population) majoritairement orthodoxes. Ils dépendent du Patriarcat orthodoxe d’Alexandrie et se revendiquent de la succession de saint Marc. Les chrétiens se seraient installés à Alexandrie dès 50 après JC. Saint Marc y aurait prêché dès 43-48. Il y serait mort vers 62 ou 68, lynché par des fidèles du dieu égyptien Sérapis.

Les coptes orthodoxes ont refusé les conclusions du concile de Chalcédoine (451) condamnant le monophysisme. (Le Christ n’aurait qu’une seule nature divine, cette dernière ayant absorbé sa nature humaine)

Deux autres Patriarches siègent aussi à Alexandrie : pour les grecs orthodoxes d’une part  et pour les catholiques d’autre part, (250 000 fidèles environ) qui reconnaissent l’autorité romaine depuis 1895.

La spiritualité copte a été fortement marquée par le monachisme des Pères du désert (IV° siècle) qui ont vécu en ermites, comme saint Antoine ou se sont établis en communauté avec une Règle, comme saint Pacôme. Des monastères se sont multipliés principalement dans la vallée du Nil et dans les déserts voisins. A partir du VI° siècle,ce mouvement a gagné toute la chrétienté et des monastères se sont bâtis partout en Europe.

Actuellement, les relations entre les communautés ne sont pas toujours évidentes, malgré un accord  signé le 28 avril 2017 entre le Pape François et le Patriarche copte orthodoxe Tawadros II, sur la reconnaissance mutuelle des baptêmes.

Il est à souhaiter que les querelles théologiques s’estompent au profit de la nécessité d’affronter l’avenir ensemble! Le Pape François parle d’ailleurs de « l’œcuménisme du sang », la façon la plus profonde de se réconcilier entre chrétiens, alors que nous n′avons jamais eu autant de martyrs chrétiens qu’à l’époque actuelle.

Notes rédigées principalement d’après le Hors-série de La Croix en partenariat avec le Pèlerin et l’Œuvre d’Orient, paru à l’occasion de l’Exposition sur les Chrétiens d’Orient à l’Institut du monde arabe en 2017.


Chers amis lecteurs

La fête de la musique a marqué l’arrivée de l’été.

Les vacances se profilent dès juillet pour certains, en août pour d’autres…

Essayons de profiter de cette période de «vacance» pour prendre le temps de lire, de faire lire nos enfants ou petits enfants et d’en parler en famille.

Organisons-nous des temps de silence et d’intériorité dans notre société du visuel et du brouhaha.

Vous trouverez à l’accueil de petits fascicules vert « Lectures pour se ressourcer » qui  vous proposent une sélection d’ouvrages : faites votre choix selon votre envie pour remplir votre besace littéraire.

Par ailleurs, sur le site Internet de NDP,  http://ndp92.fr/la-librairie , dans la rubrique « Les libraires ont aimé », vous trouverez de courtes fiches de lecture sur quelques livres   que notre équipe a appréciés.

Bonnes vacances littéraires

L’équipe de la Librairie


 POUR DES LAÏCS CRÉATIFS AU SERVICE DU MONDE.

Lors de la dernière réunion de la Coordination des équipes, à Notre Dame de Pentecôte, nous avons lu en guise de méditation, un texte du Père Daniel Régent s.j. Directeur national du Réseau mondial de Prière du Pape.

L’intention de prière du Pape pour le mois de mai était :

« Pour que les fidèles laïcs accomplissent leur mission spécifique en mettant leur créativité au service des défis du monde actuel. »

Voici le texte du Père Régent :

 Créativité ! En priant ce mois-ci pour la mission spécifique des fidèles laïcs, le mot qui vient aux lèvres du Pape est celui de ‟créativité”, une créativité au service des défis du monde actuel. Dans tous les domaines, ils sont gigantesques. La paix, les migrations, la faim, le climat, la justice,les familles, le partage, le respect, la beauté, etc….

Cette créativité-là est au service de la vie et donc des défis du monde.

Face à tout cela, la créativité. Un petit mot qui n’a pas peur car il ne cherche pas à se confronter ou à rivaliser à qui ou à quoi que ce soit. La créativité se met en œuvre simplement, en confiance. Elle offre ce qu’elle a pour répondre à un appel perçu ici et maintenant.

La créativité est l’Esprit qui souffle au cœur de chacun, librement. La créativité avance en gratuité. Le Pape ne doute pas que chacun possède ce trésor en lui et y fait appel. Ceci suppose que chacun descende en lui et écoute le doux murmure de la source qui y coule et lui réponde.

La créativité n’est pas seulement artistique. Elle s’exerce dans tous les domaines.  Ainsi se construit sans que nul ne puisse en avoir une vue d’ensemble une immense mosaïque faite des apports de chacun. N’est-ce pas cela que Jésus voulait évoquer quand il parlait du

Royaume de Dieu ?

Marie en accueillant l’ange Gabriel a écouté la source en elle. Elle a fait œuvre d’audace

Et de créativité pour que l’œuvre de Dieu s’accomplisse en elle et à travers elle par son

Esprit. La vraie créativité vient de Dieu. Il est le Créateur et il a donné à ses créatures la capacité de créativité.

En ce mois de Marie, nous nous tournons vers elle et nous lui demandons d’intercéder pour nous afin que tous les fidèles laïcs mettent leur créativité au service des défis du monde. »






N°894 Semaine du  27 juin au 4 juillet 2018

Vous pouvez télécharger le Cahier d’Espérance N°894 au format PDF: 2018 – 894