CAHIER D’ESPÉRANCE N°877 Conférences de Carême 2018 : «Vie spirituelle et quête de sens »

Le Concile Vatican II constatait déjà dans la Constitution Gaudium & Spes que « le monde vit un âge nouveau de son histoire […] une métamorphose profonde et rapide. » (GS 4,2)

La société industrielle, puis la société de services ont changé le mode de vie, transformé les mentalités, entrainé une remise en cause profonde des valeurs. Le témoignage de l’Eglise est devenu moins audible et plus fragile à mesure que sa surface sociale a diminué. Les références
chrétiennes ne sont plus tenues pour acquises. Dans ces conditions,refuser Dieu n’est plus une attitude exceptionnelle qui susciterait la
réprobation. Ce refus n’exclut pas la recherche d’une spiritualité par des chemins de traverse et notamment par la fréquentation des religions de sagesse. Nos contemporains sont en quête de sens.

Les chrétiens n’échappent pas au désarroi. Ils se sentent menacés,oubliant trop souvent qu’ils n’ont pas le monopole de la vie spirituelle, pas plus que de la compétence morale.

La Maison d’Eglise Notre Dame de Pentecôte a demandé à six conférenciers de nous aider à réfléchir aux axes de cette quête tant du point de vue théologique, (Anthropologie et vie spirituelle le 15 février) qu’en nous présentant des exemples concrets: l’engagement de Frédéric
Ozanam que son expérience spirituelle a conduit à la création de la Société Saint Vincent de Paul (22 février), la recherche de dialogue avec les autres religions (1° mars) et une pédagogie de l’éveil de la vie intérieure (8 mars). Nous nous demanderons si la spécificité de notre quartier d’affaires de La Défense où travaillent 180 000 personnes de toutes nationalités permet le partage d’une parole commune ? (15 mars) Enfin, à l’approche de la Semaine Sainte, nous nous recentrerons sur le mystère chrétien avec l’Ecole française de spiritualité. (22 mars)

Les chrétiens ont leur mot à dire. Ils se doivent d’entrer pleinement dans le dynamisme du monde et en même temps  de témoigner du sens que donne à leur vie ce dialogue auquel Dieu nous invite avec patience et la rencontre avec Jésus, présent sur nos routes.

Soyez nombreux à profiter de ce temps de réflexion qui nous est donné pendant le Carême, invitez vos amis et collègues à venir partager  sur ces sujets qui nous  touchent tous !…

Michèle Rain pour l’EAP de NDP


 EXPOSITION de CATHERINE ROCH

Toute église est symboliquement le corps du Christ et les vitraux les plaies glorieuses par où nous vient la Lumière. Car de l’amour victorieux de la mort  jaillit la Vie !

Les tableaux, destinés à devenir vitraux, organisent un parcours des sources de Miséricorde, puis de son action dans la vie des hommes.

La Miséricorde, c’est Dieu saisi aux entrailles par ma détresse qui vient à mon secours et me délivre.

Dans la Tradition de l’Eglise, cette Miséricorde se manifeste symboliquement par la blessure du cœur, lorsque le côté du Crucifié, déjà mort, est transpercé par la lance du soldat. Il en sort du sang et de l’eau : naissance de l’Eglise et source de Miséricorde (1).

Miséricorde renouvelée dans chaque sacrement, où le Christ est présent tout entier.

Dans cette exposition, les Sacrements se répondent deux à deux, thème et palette, et peuvent éclairer chacun une présence du Christ.

L’Eucharistie, « trône de La Miséricorde » la précède.  » Je suis le Pain de vie » Les deux autres sacrements de l’initiation, Baptême « Je Suis » et Confirmation  « Je suis la Lumière du monde ».

Ensuite, ceux de l’engagement, Mariage « Je suis la porte » et  Sacerdoce « Je suis le Bon Pasteur »
Enfin, ceux de la guérison, Réconciliation « Je suis le Fils de Dieu  »  et Sacrement des malades « Je suis la Résurrection ».

Les huit vitraux suivants croisent Rosaire et  Testaments pour rendre compte de l’histoire des hommes et de l’économie du Salut.

Un mystère joyeux de l’Ancien Testament et du monde d’avantCréationface à un mystère joyeux du Nouveau Testament du monde d’aujourd’hui et de demain, qui attend le retour du Christ – Nativité et toute naissance –

Puis deux mystères douloureux suivent – Exode et tout exil, Croix et toute mort de notre temps –

Deux mystères glorieux – Libération sortie d’Egypte, – Résurrection et résurrections –

Enfin, deux mystères lumineux – rencontre au Chêne de Mambré -Noces et communion fraternelle. 

 (1) L’un des soldats, de sa lance lui perça le côté et aussitôt il sortit du sang et de l’eau.Jn 19,3 
Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.  Jn 7,37-38
Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, Même celui qui n’a pas d’argent! Venez, achetez et mangez, Venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer! Is 55,1
[…] mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. Jn 4,14


Conférences de Carême

« Vie spirituelle et quête de sens »

Chaque jeudi à 12h 45 

15 Février :  Anthropologie & vie spirituelle – La spiritualité, une dimension constitutive de l’être humain ?

Brigitte CHOLVY, Docteur en théologie, Directeur du 3° cycle de l’ICP

Les interrogations ouvertes par la post-modernité conduisent à reprendre les manières habituelles de parler de l’être humain comme « corps et âme ». Comment nommer la dimension spirituelle, l’ouverture au transcendant, articuler âme et esprit ? Le regain d’intérêt pour une anthropologie tripartite invite à redécouvrir le sens et la portée anthropologiques de termes comme esprit, cœur, fine pointe de l’âme, etc.

22 Février : VIE SPIRITUELLE & INTUITIONS NOVATRICES DE FREDERIC OZANAM 
Mireille BEAUP, Agrégée d’italien, Docteur de l’Université Paris III, Enseignante à l’Ecole cathédrale de Paris

Comment l’expérience spirituelle de Frédéric Ozanam l’a conduit à des engagements très novateurs: depuis la création de la Société de St-Vincent -de- Paul et un combat pour la justice sociale, jusqu’au souci, en brillant enseignant-chercheur, de réconcilier science et religion, foi et études profanes, Eglise et démocratie.  

1 Mars : VIE SPIRITUELLE & RELIGIONS NON CHRETIENNES AU SERVICE DE LA PAIX, DANS L’ESPRIT D’ASSISE

Elzbieta AMSLER, Présidente de l’Amitié Judéo-chrétienne, section de Versailles– Chargée de mission auprès de la Fraternité Eucharistique des Artisans de paix.

Elzbieta Amsler nous partagera la conviction fédérant Artisans de paix qu’il ne peut y avoir de paix véritable sur la terre sans réconciliation entre croyants des différentes religions.

8 Mars  VIE SPIRITUELLE & INTERIORITE

Père Xavier NUCCI s.j., Supérieur de la communauté des Jésuites de la rue Blomet

A partir d’expériences menées dans l’esprit des exercices d’Ignace de Loyola auprès d’enfants et de jeunes adultes, le Père Xavier Nucci a  mis en place une pédagogie visant à favoriser l’éveil de la vie intérieure. Partant de cette expérience, il nous aidera à mieux comprendre le rapport que nous avons à notre propre intériorité, préalable nécessaire à la découverte de notre vie spirituelle en Dieu.

15 Mars QUELLE VIE SPIRITUELLE A LA DEFENSE, TOUR DE BABEL?

Charlotte JOUSSEAUME, Diplômée de Sciences Po Paris, Ecrivain, Chroniqueuse, Animatrice d’ateliers de Développement personnel

Comment faire de cette Tour de Babel une demeure où vivre en-Dieu ? Comment y partager une parole commune ? Comment y frayer des chemins personnels d’épanouissement spirituel,à l’écoute d’hommes et de femmes mystiques qui ont connu la nuit et se sont nourris du silence et du grain-même de la vie.

22 Mars : LA SPIRITUALITE DE L’ECOLE FRANҪAISE

Père Emmanuel GOULARD, Supérieur du séminaire d’Issy les Moulineaux

En préparation à la Semaine Sainte, cette dernière conférence nous aidera à nous recentrer sur le cœur du mystère chrétien, guidés par l’enseignement de l’Ecole française de spiritualité, mouvement de renouveau spirituel et missionnaire du 17e siècle.



N°877 Semaine du  7 au 14 février  2018

Vous pouvez télécharger le Cahier d’Espérance N°877 au format PDF: 2018 – 877