CAHIER D’ESPÉRANCE N°865 « Réjouissons nous avec tous les saints…! »

« Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux » Mt. 5,12. Telle est cette béatitude que la Parole de Dieu nous donne à entendre, à l’occasion de la fête de la Toussaint.

Les Saints sont nombreux : «  Je vois des saints de tous les âges, de tous les tempéraments, de toutes les conditions : il n’y a donc ni âge, ni tempérament, ni condition qui excluent la sainteté » nous disait Fénelon (1651– 1715).

Les Saints, ce sont aussi ceux que nous avons connus, ceux de nos familles, ceux que nous avons accompagnés particulièrement et ceux qui ont été proclamés Saints par l’Eglise, en ces derniers temps, venant de différents pays, témoignant ainsi de l’universalité de l’Eglise.

Les textes de la liturgie de la Toussaint nous montrent deux foules :

Celle de l’Apocalypse, vêtue de blanc, chante dans le ciel la gloire de Dieu. L’autre, dans l’évangile de Matthieu, bien vivante, écoute l’enseignement de Jésus. Par notre baptême, nous sommes déjà sanctifiés.

La fête de la Toussaint nous rappelle que ces deux foules sont liées par un destin commun. Les saints anonymes qui nous ont précédés dans la Foi sont partie prenante de l’histoire de l’humanité aujourd’hui.

Nous sommes donc appelés à vivre d’une manière symbolique et réelle cette communion des saints avec tous nos frères. Cette communion, que nous avons vécue au quotidien dans nos vies, demeure ineffaçable. En effet, la fête de la Toussaint nous donne ce regard d’espérance. Nous sommes invités à croire que cette communion de vie prend un sens nouveau avec ceux qui sont en Dieu.

Saint Jean nous décrit lui-même cette véritable vie, cette vie éternelle: « La vie s’est manifestée, nous l’avons vue, nous en rendons témoignage et nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès de Dieu. Nous vous l’annonçons pour que vous soyez en communion avec nous » 1 Jn 1,3.

Méditons également ces paroles de la Genèse racontant le songe de Jacob: « Voilà qu’une échelle était plantée en terre et que son sommet atteignait le ciel et des anges de Dieu y montaient et descendaient. Voilà que Yahvé se tenait devant lui. » Ce texte imagé nous montre bien ce mouvement symbolique, cette réalité spirituelle que nous cherchons à vivre et qui nous met en communion avec tous nos frères, osons dire avec les Saints vivants de cette terre et les Saints vivants
aujourd’hui dans le Royaume. 

SAINT, SAINT, SAINT, à Dieu seul la Gloire ! 

   Blanche Legendre

Equipe du Catéchuménat


Journée mondiale des Pauvres le 19 novembre

La journée nationale du Secours Catholique – Caritas France a lieu, cette année, le 19 novembre, c’est à- dire à l’occasion de la Journée mondiale des Pauvres, que le Pape François vient d’instituer. En lien avec les communautés chrétiennes, les membres du Secours Catholique travaillent aux œuvres de Miséricorde que Dieu suscite pour que tous puissent vivre dignement.

Ce sont souvent des pauvres qui nous font découvrir le cœur miséricordieux du Père. Marqués par les épreuves, ils savent que Dieu leur a fait miséricorde. Cette Journée
mondiale des Pauvres peut être l’occasion de donner aux personnes en précarité toute leur place et une vraie parole dans nos communautés, en vue d’une « Église pauvre pour les pauvres ».

Le troisième dimanche de novembre est le rendez-vous annuel pour la collecte nationale du Secours catholique. En ces temps de grande précarisation pour beaucoup,
celui-ci a besoin des dons de tous pour remplir sa mission d’aide et d’accompagnement des plus démunis. En tant que service d’Église, par son savoir-faire, reconnu par les pouvoirs publics, le Secours catholique veut y contribuer. Mais comme baptisé, tout membre de notre Église ne doit-il pas se sentir « secours catholique » ? Merci d’avance pour votre générosité !

           + Jacques Blaquart

             Évêque d’Orléans

Président du Conseil pour la Solidarité


MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS
POUR LA JOURNÉE MONDIALE DES MISSIONS 2017

    La mission au cœur de la foi chrétienne     (Extraits) 

« La mission de l’Eglise, destinée à tous les hommes de bonne volonté, est fondée sur le pouvoir transformant de l’Evangile. L’Evangile est une Bonne Nouvelle qui porte en soi une joie contagieuse parce qu’il contient et offre une vie nouvelle : celle du Christ ressuscité qui, en communiquant son Esprit vivifiant, devient Chemin, Vérité et Vie pour nous (cf. Jn 14, 6). »…

« Par l’intermédiaire de la proclamation de l’Evangile, Jésus devient toujours à nouveau notre contemporain, afin que ceux qui l’accueillent avec foi et amour fassent l’expérience de la force transformatrice de son Esprit de Ressuscité qui féconde l’être humain et la Création comme le fait la pluie avec la terre. »…

« Rappelons-nous toujours que « à l’origine du fait d’être chrétien, il n’y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec un événement, avec une Personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive » (Benoît XVI, Encyclique Deus caritas est, n. 1).
L’Evangile est une Personne, qui s’offre continuellement et continuellement invite ceux qui l’accueillent avec une foi humble et laborieuse à partager sa vie au travers d’une participation effective à sonmystère pascal de mort et résurrection. »…

« La mission de l’Eglise est animée par une spiritualité d’exode continuel. Il s’agit de « sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Evangile» (Exhortation apostolique Evangelii gaudium, n. 20). La mission de l’Eglise stimule une attitude de pèlerinage continuel à travers les différents déserts de la vie, à travers les diverses expériences de faim et de soif de vérité et de justice. »…


CONFERENCE

Samedi 25 novembre à 14h30

à Notre Dame de Pentecôte 

À l’écoute de l’Espérance de nos frères d’Orient

Avec André Maillard

Diacre, Responsable de l’accueil des réfugiés à l’Œuvre d’Orient

Fondée en 1856 par des laïcs, professeurs en Sorbonne, l’Œuvre d’Orient est une association française entièrement consacrée à l’aide aux chrétiens d’Orient.

Œuvre d’Église, elle est placée sous la protection de l’Archevêque de Paris.

Grâce à ses 70 000 donateurs, elle soutient l’action des évêques et des prêtres d’une douzaine d’Églises orientales catholiques et de plus de 60 congrégations religieuses qui interviennent auprès de tous, sans considération d’appartenance religieuse.

L’Œuvre  se concentre sur 3 missions – éducation, soins et aide sociale, action pastorale – dans 23 pays, notamment au Moyen-Orient. Son action s’inscrit dans la durée mais son organisation et ses contacts sur le terrain lui permettent une très grande réactivité en cas d’événements dramatiques.

Faire mieux connaître les chrétiens d’Orient, témoigner de leurs difficultés auprès de tous est également au cœur de ses missions. Son rôle est essentiel dans ces régions du monde où les chrétiens sont souvent considérés comme des « citoyens de seconde classe ».


92ème Session des Semaines sociales 

« Quelle Europe voulonsnous ? » 

Samedi 18 et dimanche 19 novembre

Paris Event center – Porte de la Villette 

Pour vous renseigner ou vous inscrire :www.ssflasession.org/





 N°865 Semaine du 25 octobre au 8 novembre 2017

Vous pouvez télécharger le Cahier d’Espérance N°865 au format PDF  : 2017 – 865